Passage d'un allumeur SEV Marchal 251 au banc Souriau 1264































































Un banc d'allumeur est un outil très visuel pour contrôler et régler un allumeur classique.

Souvent ces outils se retrouvaient au fond des garages sous une épaisse poussière , dénigré par les " petits mécanos " préférant ne pas les utiliser pour gagner du temps au détriment de la qualité.

Si vous  en  découvrez  un  dans un atelier , faites une offre d'achat car ce matériel devient rare.


Les contrôles se font de préférence dans l'ordre suivant:

-Contrôle de la symétrie des bossages de cames
-Contrôle de l'angle de came
-Contrôle de la courbe d'avance centrifuge
-Contrôle de la courbe d'avance à dépression
-Contrôle bobine d'allumage


Contrôle symétrie des cames à 300 tr/min.



Mettre le banc sous tension
Choisir le sens de rotation de l'allumeur
Entrainez l'allumeur à 300 tr/min environ
Faire correspondre le zéro du vernier avec un début d'ouverture du rupteur 1ère came, lire pour les suivantes 90° , 180° et 90°



L'écart angulaire accepté est de + ou - 1° pour les moteurs " rapides " et de + ou - 2° pour les moteurs  " lents ".

Ici l'on est dans les tolérances.

Si l'on est en dehors des tolérances ceci est dû à des cames dissymétriques ou jeux mécaniques excessifs.

( Nota : l'angle de came est de 30° !!! Rupteur trop ouvert )





















Contrôle angle de came à 1500 tr/min.


Entrainez l'allumeur à 1500 tr/min environ
Faire correspondre le zéro du vernier avec un début d'ouverture du rupteur et lire l'angle de cames ( zone noire).

Réglez l'angle de came en degré suivant les données constructeur


Angle de came réglé à 59°



Entrainez l'allumeur à 400 tr/min  puis a 2500 tr/min , relevez les valeurs d'angle de came à ces deux vitesses.

Une tolérance de + ou + 3° est admise .

Si la tolérance est dépassée ceci peut être dû à un jeux dans le plateau porte rupteur , ou à un jeux dans le plateau porte camesou jeux de rupteur.











Contrôle avance centrifuge.

Entrainez l'allumeur à 200 tr/min environ
Faire correspondre le zéro du vernier avec un début d'ouverture du rupteur.

Entrainez l'allumeur à 400 tr/min , mesure relevée 2°



Entrainez l'allumeur à 500 tr/min , mesure relevée 5°


Entrainez l'allumeur à 750 tr/min , mesure relevée 10°



Entrainez l'allumeur à 1000 tr/min , mesure relevée 14°


Entrainez l'allumeur à 1500 tr/min , mesure relevée 15°


Entrainez l'allumeur à 2000 tr/min , mesure relevée 15°

Le relevé des points d'avance centrifuge montrent que les ressorts ont pris du mou avec le temps !

Une petite torsion sur les accroches des ressorts  pour corriger cela à travers le trou de visite.



Contrôle après tension des ressorts

Entrainez l'allumeur à 400 tr/min , mesure relevée 1°



Entrainez l'allumeur à 500 tr/min , mesure relevée 3°


Entrainez l'allumeur à 750 tr/min , mesure relevée 8°



Entrainez l'allumeur à 1000 tr/min , mesure relevée 9°


Entrainez l'allumeur à 1500 tr/min , mesure relevée 11°


Entrainez l'allumeur à 2000 tr/min , mesure relevée 13°

Et voila la courbe rentrée dans les valeurs moyennes.











Contrôle d'une bobine d'allumage.


Branchez la bobine comme sur le véhicule:


Régler l'éclateur à 7 millimètres



Entrainez l'allumeur  jusqu'au régime maxi de  l'auto
Observez  les étincelles :  une bobine donnant des ratés est défectueuse.